Aller le contenu

Month: juillet 2015

A boire !

Avant de m’intéresser au zéro déchet, mes poubelles étaient constituées à 50% de carcasses de bouteilles vides. J’en buvais un peu plus de deux par jour. J’ai été élevée par une maman qui avait une peur presque phobique de l’eau du robinet, et j’ai conservé cette aversion pendant (beaucoup trop) longtemps. J’ai toujours pensé que l’eau du robinet avait forcément un sale goût. C’est peut-être vrai dans certains coins, mais je n’en ai jamais bu de vraiment mauvaise. D’ailleurs, c’est à partir du moment où j’ai décidé que j’allais en boire que je me suis rendue compte à quel point nous sommes conditionnés par nos parents.

2 bouteilles par jour, ça fait 730 bouteilles par an. C’est quand même énorme ! En moyenne, je dépensais 1,20 euros par pack d’eau, en prenant le premier prix, ce qui faisait une dépense annuelle de 146€.

J’ai récemment changé de gourde, et je me suis dit que ce serait sympa de vous en parler. Il y a un peu plus d’un an, je m’étais décidée pour une gourde Black+Blum. Ce sont des gourdes filtrantes de 800mL grâce au bâton de charbon actif, binchotan, que l’on glisse à l’intérieur. Cette technique était utilisée par les Japonais. Chaque bâton de charbon actif dure six mois.

Black+Blum

gourde et carafe Black+Blum

Mes parents ont aussi adopté les carafes – en verre !

AvantagesInconvénientsPrix

Design

Transparence

Ressemble à une bouteille en plastique normale = plus facile de faire la transition

Sans BPA

Se glisse facilement dans le sac

Temps de filtration un peu long

Bouchon qui joue à partir d'un certain temps (1 an), ne garantissant plus l'étanchéité (= catastrophe dans le sac)

Matière plastique (logo 6, peu probable qu'il soit recyclé en France)

Le frottement du charbon raye le plastique, ce qui donne une apparence un peu moins nette au fil du temps.

Emballage des recharges de charbon actif non recyclable

La bouteille coûte 17,95€. Elle est livrée avec un bâton de charbon actif. La recharge de trois bâtonnets coûte 15€. Deux suffisent pour un an, ce qui fait un total de 22,95€.

Total des économies : 123€

Le fait qu’elle ne soit pas recyclable et que le système de fermeture lâche rapidement sur l’une des gourdes (l’autre a mystérieusement disparu…) m’ont donné envie de chercher ailleurs. J’ai jeté mon dévolu sur une gourde Klean Kanteen de 1200mL, un format plus adapté à mes besoins.

Klean Kanteen

Gourde Kleen Kanteen

AvantagesInconvénientsPrix

Large choix de couleurs, contenances, bouchons

Inox 18/8

Recyclable

Sans BPA

Certains modèles passent au lave-vaisselle

Goulot plus large que les Black+Blum (j'ai eu droit à quelques éclaboussures...)

Non filtrante

Goût parfois un peu métallique

Dévissage du bouchon un peu bruyant (pas génial la nuit)

Il faut aimer le look randonneur !

La gourde coûte 23€. Le prix du bouchon varie entre 5 et 16€. J'ai choisi l'embout en bambou à 13€. Cela fait un total de 33€.
Total des économies : 113€

J’espère que la gourde Klean Kanteen durera plus longtemps. En tout cas, les calculs sont sans appel, et les économies réalisées me surprennent moi-même ! Le prix des gourdes est à peu près équivalent, la différence s’expliquant par la petite folie que je me suis permis en prenant un embout un peu plus design.

On me demande souvent par quoi j’ai commencé en adoptant un style de vie zéro déchet. Refusez les sacs plastique en emportant un tote bag partout où vous allez et offrez-vous une gourde réutilisable, et vous allez voir de très gros changements au niveau de la quantité de déchets produits !

2 commentaires

Routine cheveux zéro déchet : update 1

routine cheveux zéro déchet minimaliste naturel Voir ma routine cheveux dans les archives :
24 avril 2015

Ma route capillaire est devenue extrêmement simple depuis que j’ai pris l’épineuse décision de me couper les cheveux.

Vous auriez dû me voir me trémousser sur ma chaise. “Je coupe ? Je coupe pas. Finalement je coupe, j’appelle le coiffeur. Je crois que je vais annuler mon rendez-vous.”

Au moins deux semaines de tergiversations. Et je ne regrette pas du tout, j’appréhendais à cause d’expériences traumatisantes, mais j’aime beaucoup ce carré !

Exit donc le kardoune, l’huile de ricin et l’Aloe Vera, jusqu’à ce que l’envie me prenne de laisser repousser mes cheveux.

Laver

je n'utilise plus de shikakai ni de kardoune

Bye-bye les copains !

Rhassoul ou shampooing Pachamamaï

Le shikakai occupe une place spéciale dans mon coeur. J’ai l’impression que je ne serai jamais autant satisfaite qu’avec lui, mais il a l’inconvénient d’être emballé dans du plastique. Ce n’était donc pas possible entre nous. Le rhassoul fait très bien son travail, cela dit, mais la seule adresse où je savais m’en procurer en vrac, Buly 1803, a augmenté ses prix, et je n’ai pas les moyens de payer 100 gr de rhassoul 7 euros ! Il n’a pas non plus le côté démêlant du shikakai.

J’utilise également le shampooing Notox de Pachamamaï, spécialement formulé pour les cheveux à tendance grasse. Il nettoie très bien, mais lorsque j’avais encore les cheveux longs, ces derniers n’ont pas beaucoup apprécié et on décidé de fomenter une rébellion très… noueuse. J’ai eu beaucoup de mal à démêler mes cheveux après coup. Et je le soupçonne de simuler la production de sébum… Pour le moment, je m’en satisfais, mais j’aimerais trouver une alternative plus naturelle que le shampooing et plus économique que le rhassoul de Buly. Parisiennes, si vous avez une adresse, je suis preneuse !

Vinaigre de cidre
Il me sert en eau de rinçage. Il neutralise le calcaire, diminue les risques de pellicules, et apporte reflets et brillance aux cheveux. Ca ne sent pas la rose mais l’odeur disparaît lorsque les cheveux secs. Je crois. En tout cas, c’est ce qu’on voit sur Internet et je n’ai jamais eu de remarques autres que celles de Monsieur Shizen, qui commence à faire la gueule dès qu’il a compris que j’allais me laver les cheveux.

Entretenir

Peigne et brosse
Je me brosse beaucoup moins les cheveux. Je devrais peut-être être plus assidue, mais je n’en ressens pas le besoin.

Objectifs :
Trouver une alternative peu coûteuse et naturelle au shampooing.

Et vous, quelle est votre routine capillaire ? Vous faites dans la simplicité ou vous faites partie de ces chanceuses qui peuvent tout faire avec leurs cheveux ?

Écrire un commentaire