Aller le contenu

Carte

Des adresses et bons plans mode, sorties… Je n’indique que les lieux où je suis allée, c’est pourquoi vous ne trouverez pas la liste exhaustive des magasins Bio C’ Bon (pour cela, je vous invite à vous rendre sur leur site). Il faut aussi savoir que tous les magasins d’une même enseigne ne sont pas égaux et que tous ne proposent pas de comptoir vrac (je pense notamment à Naturalia).

FRANCE
Paris

Alimentation


Bio C’ Bon
Bio C’ Bon c’est bien (je sais, elle était facile à faire, celle-là). Cette chaîne de magasins présente en France, en particulier en Île-de-France, et en Italie. Toutes les boutiques que j’ai visitées proposaient un large choix de vrac, de la polenta aux cranberries, en passant par les pâtes et les bonbons. Toutes n’ont d’ailleurs pas le même stock, et il peut varier en fonction de la saison. Ils proposent aussi des fruits et des légumes, du pain, et des produits plus conventionnels. (Tous les magasins auxquels je suis allée proposaient des sacs en kraft, et ils ont un programme de fidélité.) biocbon.eu

Causses
Causses, c’est une jolie boutique qui a comme un goût du passé et qui fait primeur, charcuterie, boulangerie et restaurant. Muni d’un panier en osier, vous pouvez y trouver du café, des herbes aromatiques, de la purée d’olives ou encore des chips de légumes. Même si l’enseigne semble promouvoir le vrac, tous les employés n’ont pas l’air d’être familiarisés avec le zéro déchet. Je vous conseille donc d’y aller un jour où vous vous sentez armé(e) de beaucoup de courage et/ou de patience. www.causses.org

Naturalia
Si elles se limitent la plupart du temps au primeur, quelques boutiques Naturalia proposent également un choix assez large de vrac. Le magasin rue Beaubourg propose une carte de fidélité limitée au magasin. Naturalia utilise la plupart du temps des sacs plastiques… dommage. www.naturalia.fr

[plain]Vous trouverez plus d’informations sur l’alimentation générale en regardant votre liste des courses.[/plain]

Vêtements & mode


Buly 1803 officine universelle
La première fois que je suis rentrée dans cette boutique, j’ai eu l’impression d’avoir remonté le temps. Pour que vous situiez bien, je n’ai en tête que la bête comparaison avec Harry Potter lorsqu’il se rend pour la première fois au Chemin de Traverse et qu’il va acheter sa baguette magique. C’est une boutique que l’on pense appartenir au passé. Ils vendent différentes poudres (fleurs de lavande, azuki, argile), hydrolats et huiles végétales. J’y trouve du siwak sans emballage (malheureusement un peu cher). Le réapprovisionnement n’est pas toujours assuré. Ils ont un petit livret vraiment joli et pratique qui recense leurs produits et j’avoue, j’ai craqué, je l’ai emporté. www.buly1803.com

Mise à jour du 17 juillet 2015 : Ils ont opéré une hausse des prix assez peu justifiée à mon goût. Par exemple, le ghassoul est passé de 2 à 7€… Cela fait cher le shampooing ! Je ne pense pas y retourner de sitôt.

Ekyog
Une marque éthique, qui cherche à diminuer son impact sur l’environnement, avec une réelle volonté d’améliorer à la fois la qualité des produits, en proposant des matières plus respectueuses de l’environnement, et les conditions des employés. Ciblant majoritairement un public féminin, la maison a créé une capsule pour homme en 2014. Une mention spéciale aux boutiques de destockage rue Beaurepaire et rue Montmartre, où l’on peut faire de très bonnes affaires, surtout en période de soldes ! www.ekyog.com

Le Repaire des filles
Le Repaire des filles est une petite boutique tout en longueur, et chaque recoin déborde de vêtements, bijoux ou accessoires. Il n’est pas facile de se faufiler dans l’allée mais le déplacement vaudra peut-être le coup. J’y ai trouvé une veste Comptoir des Cotonniers pour moins de 30€, et craqué pour quelques bijoux. Faites cependant attention, il y a vraiment de tout ; vérifiez bien les matières, et l’état de ce qui vous intéresse.

Madame de
Madame de est un dépôt-vente qui se veut contemporain et rétro. L’endroit est charmant, le choix des vêtements est assez limité, mais vous pourrez peut-être trouver une pièce intéressante. On y vient surtout pour le maquillage, puisqu’on peut y trouver du Bourjois ou du UNE beauty. Madame de propose également de la déco et de la vaisselle. madamede.net

Oh my cream !
Une petite boutique fraîche qui propose des cosmétiques de qualité. On y trouve notamment le déodorant Soapwalla et des produits RMC (qui ne sont pas vegans mais zero waste).www.ohmycream.com

Le troc de Montorgueil
Vous trouverez dans ce dépôt vente beaucoup de produits cosmétiques et parfums de grande marque. Il y a également un large choix de vêtements, d’accessoires et de chaussures.

Violette et Léonie
Un dépôt vente concept, qui propose de très beaux produits, dans l’air du temps, à des prix assez intéressants. La boutique est lumineuse, très agréable. Beaucoup de choix sans que cela fasse fourre-tout. A visiter absolument ! Le plus : un site internet où faire son shopping en ligne. www.violetteetleonie.com

Mise à jour du 17 juillet : Je trouve que l’accueil n’est pas toujours au rendez-vous et le choix des vêtements moins pointu qu’auparavant…

Violette Sauvage
Violette Sauvage organise des vide-dressing géants à Paris plusieurs fois dans l’année. Des dizaines de vendeuses (et quelques – trop – rares garçons) se débarrassent, dans une ambiance sympa, d’une partie de leur garde-robe que l’on imagine énormes. Vous trouverez de tout à tous les prix, plus intéressants en fin de journée en général. Allez jeter un coup d’oeil sur www.violettesauvage.fr pour connaître les dates du prochain événement.

Restaurants


Loving hut
Loving Hut est le premier restaurant végétalien dans lequel nous nous sommes aventurés à notre retour en France, poussés par la découverte de cette chaîne au Japon. L’intérieur est neutre, très blanc, très sobre. La carte mentionne tous les allergènes présents dans les plats. Je me souviens encore du soulagement éprouvé lorsque je goûtai une première bouchée ; une cuisine fraîche, croquante, légère, vraiment très différente de celle dont on avait l’habitude à Tokyo. (Même si cette dernière était très bonne également.) paris.lovinghut.fr

Tien Hiang
Un de mes chouchous. Un restaurant végétarien, avec un grand choix de plats végétaliens. Les seuls produits animaux utilisés sont les produits laitiers ; ils sont principalement présents dans les plats au «porc» ou au «jambon», et la Marmite Tien Hiang qui contient du fromage. Le restaurant est animé, parfois un peu trop bruyant, et il n’est pas rare de devoir attendre qu’une table se libère. Les serveurs sont très accommodants, même si tous ne sont pas forcément agréables, et vous pourrez facilement leur indiquer ce que vous ne voulez ou ne pouvez pas manger pour qu’ils vous proposent une alternative (blé, etc.). La raison de mon coup de coeur : les petits prix permettent de contenter même les estomacs d’ogre comme le mien… www.tien-hiang.fr

Mise à jour du 17 juillet 2015 : Le “porc” et le “jambon” ne contiennent plus de produits laitiers ! C’est pas une bonne nouvelle, ça ?!


Vegebowl
Assez similaire à Tien Hiang sur le papier (il semblerait que ce soit l’ancien cuisinier de Tien Hiang qui y officie), Vegebowl diffère avec des portions visiblement plus petites et des saveurs un peu différentes. L’ambiance y est beaucoup plus calme car le restaurant est moins fréquenté. La décoration, qui se veut sobre, reposante, peut vite devenir un peu triste. Le plus : la carte qui indique si les plats contiennent du lait ou du gluten. www.vegebowl.com

Décoration & autres


Les ressourceries
Vous êtes déjà familier avec Emmaüs, mais connaissez-vous le concept de ressourcerie ? Il s’agit tout simplement d’endroits où l’on peut trouver des objets dont leur précédent propriétaire ne voulait plus. Ils sont vendus tels quels ou servent à fabriquer de nouvelles choses. A Paris, vous trouverez Ma Ressourcerie, dans le XIIIe arrondissement, l’Interloque, dans le XVIIIe, ou encore la ressourcerie Paris Centre, dans le IIe arrondissement. www.ressourcerie.fr

JAPON

 Restauration

Okinawa

Ukishima Garden
Ukishima Garden est un restaurant qui m’a laissé un souvenir impérissable lors de mon voyage à Okinawa, d’abord car il est l’un des rares à proposer une cuisine végétarienne. Planqué au fin fond d’un dédale de ruelles, le restaurant et son adorable petite cour intérieure offrent une fraîcheur bienvenue lors des journées estivales. L’endroit semble suspendu dans le temps. C’était un moment vraiment reposant. Et ils servaient un taco rice absolument délicieux ! ukishima-garden.com

Tokyo

Loving hut
Le Loving hut de Jimbochô est assez similaire à beaucoup de restaurants de Tokyo sur un point. Si vous y allez pour la première fois sur les recommendations d’un ami ou d’un site internet, il se peut que vous ayez deux réactions : passer devant plusieurs fois sans le voir puis vous dire qu’on vous a fait une mauvaise blague en vous orientant vers un bar à hôtesses. (Surtout avec un nom pareil, franchement.) Coincé au premier étage d’une petite baraque flanquée dans une ruelle obscure et sombre, Loving hut ne fait donc pas exception, et j’ai failli faire demi-tour lors de ma première visite. Mais, mes aïeux ! ça vaut le coup, surtout dans le désert que représente Tokyo en matière d’alimentation vegan. Le buffet du soir et du samedi midi est particulièrement intéressant. Vous trouverez des raviolis, des brochettes, des salades et des pickles, des fruits et des gâteaux à volonté pour 1500 à 2000 yens… lovinghut.jp

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *