Aller le contenu

Category: Maquillage

Bilan de la semaine #1

Je manque un peu de rigueur au niveau des publications ! J’entame un nouveau format de bilan hebdomadaire, un peu beaucoup inspiré par le format pêchu de Raph Expériences Minimalistes, pour me permettre de grouper des petits changements qui ne méritent pas vraiment un post à eux tous seuls mais dont j’ai quand même envie de parler. Cette semaine, c’était récup’ de trucs dans la rue, brocante paroissiale, DIY…

1. Déjà, j’ai passé le cap, c’était le grand retour de la cup, ce confort m’avait manqué ! C’est tellement bien ! Ça change tellement des serviettes réutilisables qui ne tiennent pas en place, qui sont quand même hardcore au niveau entretien…

2. J’ai découvert l’univers fascinant des ventes paroissiales, j’ai trouvé quelques bouquins et un vieux cadre, pile ce qui me fallait pour une illustration de My Lovely Thing qui traînait depuis trop longtemps sur le bureau.

cadre

3. Bah du coup, j’ai repeint le cadre, et ça va vachement mieux.

my lovely things

4. Je continue doucement mais sûrement mon cheminement minimaliste dans la salle de bains, en terminant maquillage et huiles essentielles. Je me fixe un objectif zéro dépenses jusqu’à la fin de l’année, sauf sur des produits de base tels que ghassoul, savon et shampooing. Cela va me permettre de réduire au maximum les produits dont j’ai besoin et de faire mes recettes moi-même !

5. On accueille le déodorant et le dentifrice Pachamamai achetés lors de la vegan place ! J’ai hâte de voir l’efficacité du dentifrice car je pars à Barcelone cet été (d’ailleurs si vous avez des adresses zéro déchet, vegan ou autres sous le coude…!) et je vais vraiment emporter le strict minimum. Donc s’il est possible de réduire la place que chaque chose prend, je suis preneuse (à dire vrai, le mélange coco et bicarbonate est quand même imposant).

pachamamai

6. Je récupère plein de choses que j’ai hâte de transformer. Tout ça gratuitement dans la rue ! C’est fou, non ?

streethaulUn sac en piteux état mais j’aimerais bien voir ce que je peux en tirer, un canapé maghrébin, une étagère murale et ce que je suppose être un vinaigrier.

2 commentaires

Faire un baume nourrissant teinté – DIY

DIY baume à lèvres teinté homemade récup

Aujourd’hui, on inaugure une catégorie de cosmétiques DIY. Mais pas trop DIY non plus (comprendre : vous n’aurez pas besoin d’un stérilisateur, de cinq balances, de quinze pipettes et de dix heures de votre temps…), puisqu’on ne va pas créer nos produits, mais parce qu’on va retravailler des produits que l’on a déjà mais qu’on n’utilise plus sous leur forme actuelle et ce, pour X raisons. Cela va nous permettre de réduire le nombre de produits que l’on possède sans forcément tout jeter à la poubelle.

Par exemple, j’avais un baume à lèvres Cattier et un rouge à lèvres Une Beauty en fin de vie. Je trouvais que le rouge à lèvres était trop prononcé et assez peu flatteur. Je n’allais plus le réutiliser ; je souhaitais le donner à une amie mais cela m’embêtait de lui offrir dans un tel état. J’ai réfléchi à ce que je pouvais en faire et mon choix s’est porté sur un baume à lèvres légèrement teinté.

Il vous faut :

– un rouge à lèvres ;
– un baume à lèvres ;
– un petit pic en métal ;
– une cuillière ;
– de l’alcool, à 90° de préférence ;
– un petit boîtier.

DIY rouge à lèvres

J’ai prélevé un peu de rouge à lèvres avec un couteau pour que ce soit net et propre, en suivant la forme biseautée du tube, et vidé le baume à lèvres. Je les ai ensuite fait fondre dans une cuillère, en la maintenant une vingtaine de centimètres au-dessus de la flemme de la gazinière. J’ai homogénéisé le mélange en le remuant avec le pic à fruit et je l’ai versé dans mon petit pilulier préalablement désinfecté avec de l’alcool à 90°.

Le baume devrait s’aplanir de lui-même. Il faut ensuite attendre que cela refroidisse. Et puis… c’est tout ! Du DIY pas prise de tête, je vous ai dit ! ;)

Écrire un commentaire