Aller le contenu

Guide de tri

En matière de déchets et de tri, il n’est jamais facile de faire les bons choix. Les consignes varient localement ; ce qui sera recyclé ici ne le sera pas forcément là-bas. On est également victimes d’idées reçues : je pensais au départ que tous les plastiques étaient recyclés. Et je me retrouve régulièrement à faire un second tri dans la poubelle de recyclage, je me dis donc que je ne suis pas la seule.

Quand on s’intéresse à ce domaine dans l’optique de réduire nos déchets, le plus sage est de repartir de zéro. En clair : considérez que vous ne savez rienRendez-vous sur le site de votre mairie ou de l’organisme chargé du ramassage des ordures. Vous y trouverez de plus amples renseignements. N’hésitez pas à vous déplacer, car vous pourriez trouver des dépliants clairs qui expliqueraient en détail les consigne de tri.

Il reste toujours des choses dont on ne sait pas quoi faire, ou qu’on jette à la poubelle sans s’être posé la question de savoir s’il n’y avait pas une meilleure solution. En voici une petite liste, non exhaustive et qui va grossir au fil des mois.

Cette liste comporte des objets dont on peut facilement se dispenser (bouchons en plastique, couverts…) et c’est ce que je vous enjoins à faire, mais je tenais tout de même à la dresser. Vous débutez peut-être dans votre démarche ou votre contexte ne vous permet pas de vous passer de tel ou tel objet… on y va doucement !

Couverts en plastique
Ils sont récupérés par l’association Les Bouchons d’Amour.

Gourdes de compotes (du style Pom’Potes)
Le mieux est toujours de faire sa compote soi-même, il s’agit de quelque chose dont on peut facilement se passer. En attendant, je vous conseille d’arrêter de les jeter pour pouvoir les déposer dans un point de collecte près de chez vous.

Bouchons en plastique
Les bouchons en plastique sont récupérés par l’association Les Bouchons d’Amour.

Bouchons en liège
Vous pouvez donner vos bouchons en liège à votre caviste (ou vous parler du recyclage s’il ne fait pas partie de cette campagne), notamment chez Nicolas.

Médicaments
On pense à les ramener chez notre pharmacien quand il s’agit de produits périmés, mais il faut également le faire avec les emballages vides qui ont été au contact direct des molécules, et présentent donc un risque potentiel : certains contenants (sprays, flacons, etc.) ne sont jamais entièrement vides.

Mégots
Essayez de réduire votre consommation, voire d’arrêter, au moins pour les bénéfices au niveau de la santé que vous pourriez en tirer. Terracycle recycle les mégots pour en faire du plastique pour la construction. “Et l’odeur ?” me direz-vous. J’en ai récupéré quelques uns et si vous enlevez le surplus de cendre, cela devrait aller. Je vous conseille de les entreposer dans un endroit ventilé où vous ne passez pas vos journées.

Sacs en plastique
Là encore, il s’agit de l’une des premières choses qu’il faut cibler quand on s’intéresse au zéro déchet. Cependant, s’ils sont propres, en bon état et assez fins, vous pouvez les donner aux Filles du Facteur, une organisation qui accompagne les femmes en difficulté, tout en participant à la protection de l’environnement. Les sacs sont ensuite crochetés, pour être transformés en objets.

Stylos
Bic, Stabilo, stylo quatre couleurs ou marqueur… qui n’en jamais utilisé ? Ils ont fini à la poubelle. Il est possible de les envoyer à Terracycle qui les recyclera.

Solutions pour les entreprises

Terracycle propose de recycler gants et combinaisons, bouchons d’oreille, cintres, CDs, cartes de fidélité, mégots, sacs en plastique, fournitures de bureau, dévidoirs de scotch, produits buccodentaires. Plus d’infos sur leur site.

5 commentaires

  1. Bonjour Pauline
    Ici, on a fédéré l’école pour la récup des stylos et papier d’emballage des gateaux avec TerraCycle, opérations réussies !

    • Oh ! C’est super, bravo !!
      Je n’ai pas eu le courage de proposer quoi que ce soit à l’école des enfants que je gardais. Du coup, j’ai récupéré les gourdes de compote car il y a une école qui les collecte près de chez moi, mais je ne sais pas quoi faire des stylos…
      Ils ont été difficiles à convaincre ?

  2. Gros dilemne en ce moment :
    Les emballages de vachequirit ou kiri sont présentés sur leur boite comme recyclable comme le carton. Idem pour les capsules alu des yaourts en verre
    Par contre, j’ai demandé à notre centre de collecte et je ne suis pas sur que cela soit possible …
    Quoi faire ?

    • Honnêtement, ça me semble bizarre… Ça fait bien longtemps que je n’en ai pas mangé mais l’emballage des kiri est en plastique fin, non ? Normalement, on ne recycle pas encore ça en France. Et les capsules alu sont trop fines pour être recyclées, me semble-t-il…
      Ils t’ont répondu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *